L'art et l'industrie du fer découpé

Georges LIAUTAUD est né à la Croix-des-Bouquets le 26 janvier 1899. Il passera toute sa vie jusqu’à sa mort, en août 1992.


Portrait de G. Liautaud par Luce Turnier
Portrait de G. Liautaud par Luce Turnier
Georges LIAUTAUD fait d’abord des études classiques à Port-au-Prince chez les Frères de St Joseph puis au Lycée Pétion. Il travaille ensuite à la Haitian-American Sugar Company (HASCO) où il répare les rails du réseau ferroviaire de l’exploitation sucrière. En 1947, il s’établit à son compte et ouvre sa propre forge à la Croix-des-Bouquets. Il y exécute toutes sortes de travaux ordinaires, fabrique du matériel, répare des outils, et forge, à la demande, des croix pour les tombes du cimetière.

Un jour de 1953, ces croix sont remarquées par Dewitts PETER, américain amateur d’art établi en Haïti, où il avait fondé le Centre d’Art en 1944.

Si Georges LIAUTAUD est alors dépositaire d’une tradition déjà existante en Haïti, sans doute héritière des pratiques et des symboliques européennes et africaines, la rencontre avec Dewitts PETER est cruciale, car celui-ci pousse Georges LIAUTAUD sur la voie de la création artistique à proprement parler : il l’incite à faire de la sculpture et lui donne une forme d’encadrement et de promotion.

C’est donc à l’âge de 54 ans que Georges LIAUTAUD débute véritablement sa carrière artistique. Il rencontre rapidement le succès et la reconnaissance internationale : ses œuvres sont exposées à l’étranger, au Houston Museum of Art en 1955 ou à la Biennale de São Paulo, en 1959, par exemple.

Georges LIAUTAUD fabrique ainsi un certain nombre de pièces forgées puis se consacre uniquement au découpage et au ciselage du métal recyclé des drums. Cette innovation ouvre de nouvelles possibilités techniques et thématiques. Elle inaugure aussi une nouvelle tradition, celle de l’artisanat du fer découpé qui prendra de l’ampleur dans les années 70, jusqu’à faire du village de Noailles de la Croix-des-Bouquets le centre haïtien de l’art du fer.


Sources :
- Haïti, anges et démons, 1945-2000 / sous la dir. de Martine Lusardy - Paris : Hoëbeke, 2000
- La Croix-des-Bouquets, Création artistique et ferronnerie d’art / Gérald Alexis - Conjonction n°199
et quelques détails sur internet ...

Rédigé par Pascale / AAA le Jeudi 22 Janvier 2009 à 06:07 | Commentaires (0)